Accueil Entreprise Quelle politique adopter pour la gestion des déchets en entreprise

Quelle politique adopter pour la gestion des déchets en entreprise

Quelle politique adopter pour la gestion des déchets en entreprise

La gestion des déchets en entreprise constitue un défi majeur. Selon les chiffres disponibles, les entreprises produisent plus de 300 millions de tonnes par an. Une grande partie (4/5) provient du secteur de la construction. Les autorités encouragent les acteurs à prendre leur responsabilité. Les réglementations en vigueur établissent un cadre clair. Quelle politique de gestion des déchets adopter ? Suivez le guide.

Gestion déchet entreprise : un rappel de la réglementation

La réglementation s’est étoffée au cours de ces dernières années.

Le décret du 13 juillet 1994 (94-609) concerne les emballages. Il impose la valorisation lorsque la quantité hebdomadaire dépasse les 1100 litres.

Le décret du 11 juillet 2011 (2011 -828) oblige les entreprises à tenir un registre chronologique des déchets. L’Union européenne attribue un code unique à chaque produit. Le journal précise la quantité et les différentes opérations comme la collecte, la valorisation et l’élimination. Bien entendu, les services de l’Etat peuvent vérifier les informations et effectuer un contrôle.

Le décret du 10 mars 2016 (2016 – 288) constitue un pas supplémentaire, elle impose le triage afin de faciliter le traitement. Le flux est réparti en 5 catégories : plastique, verre, métal, papier et bois. Les biodéchets forment une section à part.

Le Code de l’environnement rappelle la responsabilité des entreprises. Celles qui ne respectent pas les réglementations en vigueur encourent une sanction administrative. Si la gravité des faits est élevée, une peine d’emprisonnement de 2 ans est prévue.

Gestion des déchets en entreprise : les principaux volets

La stratégie de gestion des déchets concerne 7 points : la communication, la production, le stockage, le tri, la collecte, l’élimination ou le recyclage. Une étude approfondie détermine la nature et la quantité des déchets. Elle permet de fixer les objectifs à atteindre. Ils s’articulent autour des 4 R : réduire, réutiliser, réparer et recycler.

La communication, un pilier de la stratégie

Solliciter l’avis des membres de l’équipe est primordial. La réussite de la stratégie repose sur l’implication et la responsabilisation de toutes les parties prenantes. Combiner les approches augmente les chances de succès : réunion de sensibilisation, vidéos éducatives, note d’information, concours interne, affichage, …

Comment réduire les déchets en entreprise ?

Une analyse minutieuse du processus montrera la meilleure méthode. Les décisions simples sont pratiques et efficaces. Par exemple, utiliser des mugs résout l’accumulation de gobelets en papier. Dans la même optique, il est mieux de privilégier les documents électroniques, limiter les impressions ou imprimer en recto-verso si nécessaire. Bref, il faut éviter les produits jetables, réduire les emballages et privilégier les produits recyclés ou recyclables.

Le tri, une étape essentielle

Trier les déchets devient naturel lorsque les équipes sont impliquées. Des bacs appropriés facilitent le triage. Ils comportent une signalisation claire afin d’éviter les erreurs. Des marques comme naturen fabriquent des contenants design qui subliment la décoration.

Un stockage adapté aux déchets

Plusieurs options sont disponibles. Entre autres poubelles, bacs, bennes ou conteneurs. La nature des déchets et la quantité produite guident la sélection d’une solution appropriée. Les matières dangereuses requièrent une plus grande attention. Le conditionnement, la traçabilité, le transport et le traitement sont spéciaux.

Gérer la collecte, l’élimination et le recyclage

Collaborer avec un spécialiste est recommandé. Les entreprises peuvent s’appuyer sur les services publics au cas où la quantité n’est pas trop importante. Engager un prestataire devient nécessaire pour les gros volumes. Plusieurs sociétés proposent leurs services. Il faut prendre le temps de comparer avant de choisir.

Installer un composteur ou un lombricomposteur est possible si les déchets alimentaires ne sont pas trop volumineux. L’engrais obtenu fertilisera les plantes ou le jardin de. Il existe une filière très active pour les déchets spécifiques tels que les consommables électriques (piles, batteries, ampoules, téléphones, appareils électro-ménagers)

Gestion déchets entreprise : élaborer un document cadre

Un document clair guide les prises de décision. Il détaille la situation, identifie les défis et explique les solutions retenues. Ensuite, le cadre définit les stratégies, instaure l’organisation et précise les responsabilités. Enfin, une évaluation régulière montre les bonnes pratiques et les comportements à éviter.

Vous aimerez aussi :