le rgpd

Le RGPD, ou Règlement Général de Protection des Données, a su apporter quelques complications dans le quotidien et l'organisation des entreprises. Cependant, ce dernier a été critiqué à plusieurs reprises par les entreprises, et en parallèle ignoré par de nombreux internautes. Malgré cela, il ne faut cependant pas oublier qu'il a été mis en place pour le bien de tous.

 

Aujourd'hui, ces règles sont censées être assimilées par chacun, sans quoi les sanctions risquent de tomber sous peu, après un contrôle de la Commission nationale de l'informatique et des libertés, connue également sous l'acronyme CNIL. À noter que le fait de sécuriser ses données et respecter le RGPD comporte un double enjeu pour les structures, car ces dernières éviteront d'une part les amendes, mais également éviteront d'être mal perçues par leur public.

 

Une baisse de notoriété si le RGPD est négligé ?

 

En ne prenant pas en compte le RGPD, les enseignes s'exposent en effet à de nombreux risques. Tout d'abord, elles risquent de recevoir des peines conséquentes de la part de la CNIL, mais elles prennent également le risque de baisser dans l'estime de leur public, et par conséquent perdre en notoriété. Dans les deux cas, cela aura un impact sur l'aspect financier de la structure, qui se retrouvera alors dans une mauvaise posture.

 

Ainsi, mieux vaut éviter le plus possible les conséquences qu'implique le non-respect des règles comprises dans le RGPD. De plus, il vaut mieux prendre en compte ce qui est imposé par ce dernier, par exemple le fait de désigner un Data Protection Officer, ou encore de demander l'autorisation aux utilisateurs avant de parcourir leurs données, etc.

 

Cependant, il faut garder à l'esprit que si la CNIL a un rôle de régulateur dans cette situation, elle dispose également de la capacité à répondre à toutes les demandes de chacun.